Une étude Collective de chercheurs du MIT et Carnegie Mellon U. http://www.sciencemag.org/content/330/6004/686.abstract montre que la sensibilité sociale des membres d’un groupe favorise l’intelligence collective de celui-ci. S’ajoutent également 2 autres critères la présence des femmes et le fait que chacun prenne la parole de manière équitable.
Cette sensibilité sociale est en fait l’intelligence émotionnelle puisqu’elle consiste à éprouver des émotions et à reconnaître les émotions des autres.
Les femmes sont particulièrement douées pour cela. Réjouissons-nous !
Reste à savoir comment développer l’intelligence émotionnelle dans un groupe et une communauté ! C’est en fait un des propos de ce blog.